Imprimer

Un DRAGON ! Dans MON jardin ?

UN OBSERVATOIRE LOCAL DE LA BIODIVERSITÉ SUR LES AMPHIBIENS EN PAYS-DE-LA-LOIRE  widget facebook

Tritons, salamandres, grenouilles, crapauds : les amphibiens à la fois proches de nous et pourtant souvent méconnus disparaissent.

Conscient de cette réalité et suivant l’exemple initié dès l’année 2004 par le CPIE du Cotentin, le CPIE Loire Anjou a débuté l’opération « Un DRAGON ! Dans MON jardin ? » en 2011 et l’a poursuivi en 2012. Aujourd’hui labellisée Observatoire local de la Biodiversité ® reconnue par l’UNCPIE, l’action s’est régionalisé au sein de l’Union Régional des CPIE Pays de la Loire depuis l’année 2013 et à lieu chaque année.

Cette opération permet à la fois de faire observer par les habitants les espèces d’amphibiens présentes sur leur territoire, d’apporter des connaissances pour sensibiliser à leur préservation, et permettre à tout citoyen de devenir acteur du maintien de la biodiversité ; mais aussi d’inventorier et étudier les espèces de son territoire sous protocole scientifique.

 

illus amphibiens

"WANTED" A LA RECHERCHE DES AMPHIBIENS ! MAIS POURQUOI ?

Une double vie

Etymologiquement parlant, le mot « Amphibien » vient du grec et signifie « double vie ». Ces animaux commencent en effet leur vie dans l’eau puis gagnent le milieu terrestre. Ce changement d’habitat lors du développement de l’animal implique une modification de l’organisme pour permettre l’adaptation au nouvel environnement. Ainsi, c’est la métamorphose qui leur permet de passer d’état de larve, adaptée au milieu aquatique, à l’état de juvénile puis d’adulte capable de se déplacer et de respirer en milieu terrestre. Cependant, une fois métamorphosés, les amphibiens ne sont pas totalement affranchis du milieu aquatique, la plupart des espèces reviennent ensuite à l’eau de manière occasionnelle, au moment de la reproduction. Les zones humides et les cours d’eau sont alors des lieux propices pour trouver des amphibiens.

15 espèces à suivre en Maine-et-Loire

Triton ponctué -  Pascal BellionLe vaste de groupe des amphibiens, que l’on retrouve dans le monde entier, compte plus de 38 espèces en France parmi lesquelles 15 sont présentes dans notre département (21 espèces en Pays de la Loire). Les plus communes, le Crapaud épineux, les grenouilles vertes, le Triton palmé utilisent une large gamme de milieux qu’ils soient aquatiques ou terrestre tandis que certaines espèces sont plus spécifiques. Le Triton crêté et le Triton ponctué ont une préférence pour un réseau de milieux aquatiques avec une bonne qualité de l’eau.

Intérêts d'un suivi des populations à grande échelle

Malgré un statut de conservation défavorable, les amphibiens ne font l’objet que de peu de travaux de recensement en Maine-et-Loire et ceux-ci sont en tout cas toujours très localisés. Ainsi, l’état et l’évolution des populations sont méconnus car complexes à mesurer, ce phénomène étant accentué par le très grand nombre de sites potentiellement utilisés.

Ce travail devrait permettre de préciser le statut et la répartition de ce groupe d’espèces en Maine-et-Loire et d’identifier avec plus de précision, la contribution du territoire angevin à la conservation des taxons à l’échelle nationale.

"UN DRAGON ! DANS MON JARDIN ? " COMMENT PARTICIPER ?

La mise en place d'un réseau de Vigies

Rainette verte -  Pascal Bellion La réussite de la démarche locale d’inventaire repose en partie sur la mobilisation des habitants. Ainsi, à l’échelle communale, le projet s’appuiera sur un réseau de référents : des Vigies. Une Vigie est une personne qui a envie d’inventorier les amphibiens sur des sites aquatiques de sa commune, il peut être un observateur averti ou débutant. Chaque vigie recevra une formation spécifique afin d’appréhender la démarche régionale dans son ensemble et diffuser et appliquer localement le protocole de relevé. 

Le CPIE Loire Anjou assurera l’animation du réseau d’observateurs et éditera des supports de liaison à leur destination (dossier de relevé, lettre d’information etc.).

L'appel aux observations de la population

Chaque habitant pourra aussi participer à cette opération en faisant part de son observation sur les espèces d’amphibiens présentent dans son jardin, dans sa cave, dans sa mare, dans son étang, ou dans tout autre endroit de sa connaissance pouvant accueillir des amphibiens.

Chaque habitant pourra transmettre son observation au CPIE, grâce à la mise en place d’un standard téléphonique, ou d’un coupon papier à retourner au CPIE.

Alors n’attendez plus !! Si vous croisez des amphibiens autour de chez vous (crapauds, grenouilles, tritons ou salamandres), que vous voulez en savoir plus: contactez le CPIE Loire Anjou ! Vous pouvez également devenir vigie en suivant la mare de votre jardin à l'aide d'un protocole scientifique. Pour en savoir plus sur l’opération « Un DRAGON ! Dans MON jardin ? » contactez Tiphaine Heugas : 02-41-71-77-30 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

QUELQUES RESULTATS DE L'ANNEE 2014

Le « protocole vigies »

En 2014 « Un DRAGON ! Dans MON jardin » en Maine-et-Loire c’est :

  • 9 espèces recensées
  • 25 vigies mobilisés
  • 47 sites aquatiques suivis sous protocoles scientifiques, répartis sur 9 communes !
  • 171 données recueillies
Les données transmises par les particuliers

En 2014 ce sont 30 habitants qui ont transmis leurs observations d’amphibiens sur l’ensemble du département. Nous avons grâce à eux recueillis 92 données sur 29 communes, qui recensent 11 espèces dont le rare Triton de Blasius !

Animation-amphibiens

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger les résultats de l’année 2014 présents ci-dessous.

Document(s) à télécharger :

Contact(s) : email enveloppe miniCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.