Imprimer

WANTED !

AMÉNAGEMENT ET TERRITOIRE : UNE CONVERGENCE INÉDITE  widget facebook

Les lois Grenelle obligent désormais à ce que tous les documents d’urbanisme intègrent une Trame Verte et Bleue. Les actions de sciences participatives quant à elles se développent avec succès. Les deux démarches sont désormais communes, mais leur convergence reste un fait rarissime.
Qu'est ce que les Trames Vertes et Bleues ?
Hérissons, salamandres et chauves-souris sont des animaux qui voyagent dans notre environnement. La Fritillaire est une plante caractéristique des zones humides. Les aménagements et modifications des paysages liés à nos activités ont profondément modifié les habitats de ces espèces et contraint leurs déplacements.
Lors du  Grenelle de l’environnement (2009), l’Etat s’est engagé à reconstituer un réseau d’échanges sur le territoire national pour que les espèces animales et végétales puissent, comme l’homme, communiquer, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer... c’est-à-dire assurer leur survie, en facilitant leur adaptation au changement climatique. Ce réseau est appelé la Trame verte et bleue (TVB).
 
La faune et la flore empruntent différentes voies pour leur cycle de vie :
Haies, champs, bois, prairies, ... : représentent les trames vertes
Cours d’eau, fossés, mares, ... : représentent les trames bleues
 
La connaissance des espèces et des milieux naturels ainsi que des enjeux spécifiques à leur préservation permet notamment d’établir une cartographie des couloirs de circulations existants et/ou à créer pour préserver la biodiversité. Cette cartographie doit notamment prise en compte dans les schémas d’aménagements territoriaux, les plans locaux d’urbanisme, etc.
Le rôle du CPIE Loire Anjou
Dans le cadre de la mise en place de son Plan Local d’Urbanisme, le CPIE Loire Anjou accompagne la commune nouvelle Beaupréau-en-Mauges sur l’identification des trames vertes et bleues.
    
Pour cela, le CPIE Loire Anjou réalise actuellement des inventaires faunistiques et floristiques sur le territoire de Beaupréau-en-Mauges afin de définir des zones de biodiversité et corridors locaux qui seront pris en compte dans son plan local d’urbanisme.
 
Entre 2016 et 2018, le CPIE propose dans ce contexte de sensibiliser et faire participer le grand public sur ce sujet à travers :
• Des sciences participatives,
• Des animations gratuites,
• Une exposition photo dans des lieux publics.

 WANTED ! Mais pourquoi ?

Intérêts d'un suivi des populations
Les sciences participatives, c’est un programme conduit en partenariat entre des observateurs (citoyens) et une structure à vocation scientifique, visant à observer ou étudier un phénomène dans le cadre d’un protocole bien défini en impliquant le plus grand nombre. Les citoyens sont ainsi mis à contribution pour collecter massivement des données.

En premier lieu, les travaux d’inventaires sont particulièrement utiles pour suivre l’évolution du milieu naturel sur de grandes échelles géographiques ou sur de longues périodes comme l’impact des changements climatiques sur l’environnement.
Ensuite, le but est d’inciter les habitants à être curieux vis-à-vis de la faune de proximité. C’est également une action éducative de sensibilisation et d’échanges avec les habitants des territoires, eux-mêmes acteurs de ces inventaires afin de les sensibiliser à la préservation de ces espèces et des corridors écologiques.

Fritillaire pintade Kevin Suaudeau 2
 4 espèces à suivre :
  • La Fritillaire pintade ou Gogane (nom local)
  • La Salamandre tachetée
  • Le Hérisson d'Europe
  • Les Chauves-souris (colonies uniquement)

Pour en savoir plus sur ces espèces, téléchargez les documents ci-dessous :

Documents à télécharger :

COMMENT PARTICIPER ?

L'appel aux observations de la population
Pour participer, il suffit de nous transmettre vos observations concernant ces 4 espèces faites sur le territoire de la Commune nouvelle Beaupréau-en-Mauges. Toutes les informations nécessaires à la détermination des espèces sont consultables sur notre site internet (cf. fiches identités téléchargeables ci-dessus).
Tout le monde peut participer, habitant de Beaupréau-en-Mauges ou non.
 
Quelles informations nous intéressent ?
Pour chacune de ces 4 espèces, il est important de nous communiquer :
• le lieu d’observation exacte (commune, lieu dit),
• la date.
Pour la Fritillaire pintade, une estimation du nombre de plantes serait également appréciée.
 
Régulièrement, un point sera fait sur les observations transmises (sur le site Internet et sur la page officielle Facebook CPIE Loire Anjou). Ces observations participeront à la connaissance de la biodiversité locale.
Ces éléments seront intégrés à la Trame Verte et Bleue du document d’urbanisme.

Alors n’attendez plus !! Si vous croisez ces espèces, que vous voulez en savoir plus : contactez le CPIE Loire Anjou !

Contact(s) : email enveloppe miniCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.