Quand des voisins se partagent… Un composteur !

De plus en plus d’habitants se lancent dans l’aventure du compostage partagé, que ce soit aux pieds d’immeubles au cœur des villes, ou encore dans des lotissements de campagne.

Pourquoi ont-ils choisi de composter leurs déchets ?
Nous leur avons posé la question !

« Chaque samedi de 11h à midi, je vais verser mon seau de déchets de la semaine au composteur. J’y retrouve d’autres habitants de mon quartier que je ne connaissais pas avant. Bien souvent, nous en profitons pour boire un café et se raconter les derniers potins. C’est un moment convivial qui favorise l’entraide. »

CatherineHabitante d’un immeuble

« Je n’ai pas de jardin et cela ne m’intéresse pas vraiment. Ainsi quand le CPIE m’a proposé de composter mes déchets je n’y voyais pas l’utilité. Finalement, quand je vois que je réduis ma poubelle d’ordures ménagères d’un tiers environ,  je ne regrette pas ce choix ! C’est une belle économie ! »

FranckHabitant d’une résidence

« Depuis qu’un composteur a été installé à proximité de notre jardin partagé, nous bénéficions d’un compost gratuit et de qualité ! Nous le brassons régulièrement et prenons la température pour vérifier que les bactéries fassent bien leur travail. Puis plusieurs fois dans l’année, nous récupérons des seaux de compost. Cet outil est devenu central dans notre aventure au jardin. Nous ne pourrions plus nous en passer. »

Anne-MarieMembre d’un jardin partagé

Et vous, seriez-vous prêts à partager un composteur avec votre voisin ?

Estelle Caudal, chargée d’action valorisation des végétaux et compostage

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.