Une charte « Zéro pesticide » pour les paysagistes

La Loi est ainsi faite : au 1er janvier 2019, les particuliers et les entreprises n’auront plus le droit d’utiliser les pesticides sur leurs espaces… mais pourront faire appel à une entreprise du paysage qui elle en aura encore la possibilité (jusqu’à quand ?).

Il y a donc un réel enjeu à travailler avec les paysagistes et construire avec eux une voie de progrès environnemental qu’ils pourront respecter et sur laquelle ils pourront communiquer.

Ayant déjà testé avec succès l’animation et la rédaction d’une charte auprès des jardineries, le CPIE et la CCI Maine-et-Loire ont proposé à l’Agglomération du Choletais de travailler à un programme du même type pour les entreprises du paysage. Le territoire des captages d’eau potable « Ribou/Verdon » et « Rucette » était tout désigné pour la mise en place de ce projet innovant. Depuis, l’action s’est propagée au territoire du SAGE Layon Aubance Louets.

Ainsi une charte a été rédigée collectivement avec des paysagistes volontaires, d’ores et déjà signée par dix-huit entreprises (d’autres en cours de labellisation)… une première en France.

La charte paysagistes repose sur une adhésion volontaire et des engagements réciproques. Les partenaires (collectivités, associations) assurent notamment la mise en place d’un plan et des outils de communication, assurent les formations et fournissent les argumentaires « zéro pesticide ».

Les entreprises s’engagent notamment à participer à une réunion annuelle, désigner un responsable « charte », former tous leurs salariés aux techniques alternatives et ne proposer sur le territoire concerné que des solutions d’entretien « Zéro pesticide » dans les trois ans après signature.

La liste des participants s’allonge de jour et jour, alors pourquoi pas vous ?

 Les compétences techniques du CPIE associées à la connaissance du fonctionnement des entreprises de la CCI ont permis de mobiliser une dizaine de paysagistes. Cette complémentarité facilitera le déploiement de cette initiative unique en France auprès d’autres bassins versants dès 2017.

Philippe LOHEZICResponsable développement durable - CCI Maine et Loire

Nous sommes signataire de la charte des paysagistes et allons continuer à nous former sur les techniques alternatives aux pesticides, améliorer nos pratiques professionnelles en prenant appui comme la charte le propose, sur des organismes ressources tels que le CPIE.

Julien GUERINResponsable Atelier - ESAT Arc En Ciel
Vincent Mahé, directeur adjoint en charge du développement

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.